CAC 40: 2 semaines de bilan & perspectives

Publié le par Laurent

Alors je sais que je ne poste plus suffisamment de traitement du signal, mais comme vous le savez, j'ai un "vrai travail" et celui-ci exige de temps à autre près de 100% de mon temps ... surtout en période de concours d'avancement de carrière avec des collègues massivement endettés "dans la pierre qui ne baisse jamais" (vous connaissez la chanson, la morale populaire considère que les facteurs d'avancement de carrière sont souvent 1/ avoir des enfants et 2/ avoir des dettes immo).

 

Revenons au pronostic "long terme" (10 jours) publié à la suite d'un commentaire de Xavier et voyons tout de suite ce qu'il nous a donné:

 

CAC-0703-verif10joursCAC-0703-decomp10jours

 

Clairement, on a bien anticipé le mouvement ... Cela se vérifie aussi dans le cadre d'une prévision à 5 jours (non publiée sur le blog, meme si j'avais chargé les images):

 

CAC-0703-verif5joursCAC-0703-decomp5jours

 

Ce genre de résultats devrait calmer les ardents défenseurs de la modélisation stochastique des fluctuations boursières (basée sur l'idée que, par élimination, le risque, c'est la volatilité alors que le risque selon Benjamin Graham doit etre mesuré comme le danger d'une perte due à des changements économiques ou de management).

 

Que nous réserve le futur ? Disons d'emblée que le traitement du signal anticipe une "vague 3 elliottiste", à savoir une glissade vertigineuse pour juillet 2010; toutefois, nous avons des kurtosis trop élevées pour prétendre à un pronostic complètement fiable. Il faut donc prendre les graphiques suivants avec les pincettes qui s'imposent (à tout le moins, il n'est pas question d'etre acheteur de ce marché sauf dans le cas d'un day-trade). A 10 jours, le pronostic est le suivant:

 

CAC-0703-extra10joursCAC-0703-decom10jours

 

La tendance de fond exprimée en Prolate est très baissière, et malgré une extrapolation ondelettes mean-reverting (voir graphique de droite), on anticipe un CAC 40 sous les 3000 points d'ici le 17 juillet. Cele ne m'étonnerait pas plus que ça si on trouvait a posteriori un chirp dans les cotations (c'est le problème de mon algo de recherche de chirps, il ne fonctionne qu'a posteriori). Toutefois, l'extrapolation à 5 jours est exactement du meme tonneau, comme vous le voyez ici:

 

CAC-0703-extra5joursCAC-0703-decom5jours

 

Le message de ces 2 extrapolations (5 et 10 jours) est le suivant: il y a beaucoup de risque dans le marché et celui-ci est dans une configuration pour laquelle on ne peut pas exclure un scénario catastrophe. Le traitement du signal vous montre quel serait un tel scénario, néanmoins le kurtosis excessif présent dans le bruit résiduel nous empèche d'etre plus affirmatif. D'une certaine façon, le traitement du signal nous montre le risque au sens de Ben Graham, c'est-à-dire la possibilité de se retrouver à contre-sens dans un marché très directionnel; rien à voir avec le paramètre de volatilité de la modélisation stochastique, donc ...

Publié dans Bourse

Commenter cet article

Xavier 07/07/2010 08:54



Cet emballement vient s'en doute du fait des exponentielles amorties que j'utilise :(
Le mouvement est très largement amplifié.
Et pourtant, avec ces expos amortis j'ai un bruit blanc (test du chi deux à 1.16) alors que si j'enlève ces expos amortis, je n'ai plus du tout un bruit blanc (test du chi deux à 19 !!)
Alors forcément je suis tenté de laisser ces expos amortis... mais à quel prix !
Tu n'avais pas eu ce genre de pb à l'époque où tu travaillais sur les polynômes ?



Laurent 07/07/2010 11:24



Ok, les exponentielles, je n'aime pas ... Plus généralement, je n'aime pas les fonctions qui "explosent" à l'infini. C'est pour cela que j'ai laché les polynomes de legendre (qui avaient pour eux
d'etre très simples à programmer mais contre eux que plus on augmente le degré, plus ils explosent vite! Une prolate est une fonction entière, donc un polynome de degré infini en quelque sorte);
en plus, les polynomes de Legendre (ou des autres) donnent un trend susceptible de changer de direction à la droite de l'intervalle des mesures si on augmente de degré ...


L'interet de la prolate, c'est que le degré est un paramètre réel (contre un entier pour les polys) lié aux fréquences maxis dans le signal. Le désavantage, c'est que l'extrapolation est un
problème inverse ill-posed avec une transition stable/instable à bien voir. Je vais écrire qqchose aujourd'hui là-dessus parce que j'ai observé une chose intéressante hier soir.


J'avais fait un papier dans lequel on cherchait des "fréquences cachées" (hidden periodicities) dans des observations; regarde la partie 7 outlook ici http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00323346/fr/ notamment la partie sur le probleme des moments trigonometriques.



Xavier 05/07/2010 18:45



On a toujours a peu près les mêmes prévisions ;)
Sauf que cette fois çi je suis encore plus pessimiste que toi !
Très clairement, j'ai du 2 200 pts à la mi juillet...
Je sais que ce n'est pas crédible, mais que veux tu...
En tout cas tout le monde est d'accord pour dire que ça va saigner cet été, ce qui est quand même une information loins d'être négligeable :)



Laurent 05/07/2010 20:08



Attention, parce que ces méthodes d'extrapolation ont tendance à etre instables avec une transition brutale vers l'instabilité difficile à trouver. En général, une explosion de la dérivée
première signale un début d'instabilité: tu as peut-etre un coefficient divisé par une toute petite valeur quelque part, et c'est lui qui est principalement responsable de la chute verticale que
tu constates ...


Mon conseil: si tu as un développement dans une base quelconque, regarde bien le comportement de ton extrapolation au fur et à mesure que tu ajoutes/retires des coefficients. Si le fait d'en
ajouter/retirer un change complètement les choses, alors tu es en train de toucher du doigt la transition ordre/désordre.



Harlok 03/07/2010 22:26



Ok, merci Laurent... complexe tout de même son décompte....va falloir que je le lise un peu plus Danéric



Laurent 05/07/2010 15:50



Oui, il est vraiment fort, ce gars-là ...



Harlok 03/07/2010 14:25



Merci beaucoup pour tes analyses (je les lis mais n'ai pas le niveau pour les comprendre jusqu'au bout. J'essaie néanmoins d'en tirer la substantifique moëlle... )


Bon en gros et si je suis les décomptes elliotistes, on vient de faire la 1 de III, il reste une petite hausse-correction (la 2) avant de plonger franco sur la 3 de III qui devrait faire
mal...qu'en penses-tu?


 


Au plaisir de te lire.


Harlok



Laurent 03/07/2010 15:53



Non, ton décompte n'est pas bon. Selon Danéric qui est à mon avis le plus fort après Prechter, on est dans la III.1.3.1.5 qui n'est pas finie, voir ici:
http://3.bp.blogspot.com/_TwUS3GyHKsQ/TC5GD6JHHqI/AAAAAAAAGJw/LRaq6D3k3oU/s1600/wlsh1.png


Le "big picture" est là pour ressituer les choses: http://2.bp.blogspot.com/_TwUS3GyHKsQ/TCz4mStS7DI/AAAAAAAAGIg/hmjfGPI1r0I/s1600/spx15.png


Et: http://1.bp.blogspot.com/_TwUS3GyHKsQ/TCpaI1fd4vI/AAAAAAAAGG0/IRv2G69MzcU/s1600/minute.png


Attention, il travaille en intra-day donc lui et moi nous n'avons pas les memes temps caractéristiques ... Néanmoins j'apprécie particulièrement quand le traitement du signal recoupe ses analyses
à lui (vu la quantité de travail qu'il y met!).


Autre chose: je ne sais pas pourquoi les images sont maintenant en vertical ...