Résultats d'extrapolation: DAX 30 (8 au 13 mars)

Publié le par Laurent

NB: cet article aurait du sortir hier, mais la plateforme (au centre du monde) a planté et j'ai perdu une bonne partie de mon texte. Nous allons voir dans cet article que les choses commencent à retourner à la normale sur les marchés actions après le kickoff opéré par Skynet (pour parler comme Danéric), aussi appelé Plunge Protection Team ou bien Working Group on Financial Markets dont la fonction est de limiter les risques de baisse en prenant des positions acheteuses sur les marchés futures à des moments critiques. Le problème avec ce nouvel acteur (principalement soutenu par les deniers publics), c'est qu'il n'opère pas comme les acteurs traditionnels puisqu'il ne cherche pas le profit. Or, nos marchés actions étant très hiérarchisés, l'information se diffuse de manière pyramidale: les plus riches sont informés en premier, mais pour se positionner, ils ont besoin de plus de temps (à cause des sommes mises en jeu) et laissent des traces visibles par le traitement du signal pendant plusieurs jours. Cela permet à tout un tas de "suiveurs" (dont je fais modestement partie) de les détecter en temps utile et de faire de meme ... Or, il n'est pratiquement pas possible de suivre Skynet parce que sa fonction principale est de bloquer les mouvements baissiers à fort volume de manière brusque (avec l'argent des autres), souvent en pleine nuit ou à l'occasion d'un bashing du Dollar Future Index (DXY) le dimanche soir, ou encore à la pause déjeuner à Wall Street avant de liquider les positions à des tiers comme par exemple les mutual funds ou les pension funds qui sont donc destinés à "acheter cher" [NB: il va falloir que je trouve le temps d'écrire au propre à propos du role d'acheteur de risque traditionnellement dévolu aux classes moyennes]. Je crois que ses interventions laissent des traces à posteriori par exemple via les sorties brutales des cotations hors des intervalles de confiance. Bien entendu, comme c'est a posteriori, ça ne sert pas à grand-chose, sauf à mettre en avant l'apparition probable de ce nouvel opérateur ... Et tant que ce dernier opère, on déconseille aux petits porteurs d'etre dans le marché!

Maintenant, passons aux résultats d'extrapolation sur la semaine passée sur l'indice principal européen: le DAX 30. Ci-dessous, les résultats parlent d'eux-memes après ces 5 jours de faible volatilité:

DAX-detailDAX-verif

On ne répètera jamais assez qu'au-delà de l'extrapolation globale, c'est la décomposition tendance/fluctuation ainsi que la blancheur du bruit résiduel qui sont importants:

DAX-decompDAX-param

On voit clairement sur la figure de gauche que la tendance exprimée en Prolate 13 est conforme à la réalité des choses telles qu'elles se sont déroulées la semaine dernière. Si j'ai le courage, je vous ferai un topo sur le Nasdaq 100 parce qu'on a une précision du meme ordre, ce qui est vraiment exceptionnel.

Passons maintenant à l'extrapolation pour la semaine en cours; ci-dessous, je vous indique ce qu'a produit ce meme algorithme pour les 22/27 mars 2010:

DAX-extraDAX-decomp-extra

Un double-top en perspective ? Attendons donc la confirmation puisque cette semaine, nous avons une réunion du FOMC, et donc, tout peut arriver! Voici quand meme les paramètres de controle du bruit résiduel pour la semaine en cours (ils sont très bons, meme si j'aurais préféré avoir le Ljung-Box à zéro):

DAX-param-extra

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent 16/03/2010 21:08


Bashing=dénigrement, c'est pas très dur ... Voir par exemple: http://dictionnaire.reverso.net/anglais-francais/-bashing


daras 16/03/2010 11:56


Qu'est-ce que le bashing? Ton texte écrit en mauvais français est incompréhensible!