Sommes-nous pauvres par suite de cécité élitiste ?

Publié le par Laurent

Ce matin, je suis tombé par hasard sur un papier très intéressant déposé sur un blog hébergé par le site du Figaro et intitulé "les inspirations graphiques du film Avatar". Moi, franchement, Avatar, j'ai pas vraiment aimé: trop écolo, trop romance à 2 balles genre Aragorn et Liv Tyler, trop manichéen ... Non, désolé, ça ne passe pas! Et pourtant, j'adore le cinéma US et je ne compte plus les discussions pendant lesquelles je fus le minoritaire de service à défendre Matrix contre le cinéma d'auteur français (paradoxalement, j'aime bien les films allemands genre Das Experiment, Die Welle ou Goodbye Lenin parce qu'ils expriment des idées vraiment bien fichues! Mais c'est pas le sujet ici).

Alors bon, j'ai donc lu ce papier malin sur la romance bleue de l'homme du Titanic (pas de Céline Dion quand meme cette fois-ci!), et tout de suite, j'ai repensé à ça:

sw valerian-03

Les plus jeunes ne reconnaitront pas Laureline, compagne de Valérian, un agent spatio-temporel gaffeur inventé par Mézières et Christin dans une bande-dessinée publiée dès la fin des années 60 dans Pilote. Cette Bd se révéla terriblement en avance sur son temps, à tel point qu'il est désormais de notoriété publique qu'elle fut repompée par énormément de gens qui ont parfois gagné des monceaux de fric avec ... Ci-dessus, un exemple de repompage dans le Return of the Jedi de Georges Lucas; ceux qui pensent que c'est un cas isolé peuvent observer les ressemblances troublantes entre le de Han Solo et le vaisseau de Valérian ci-dessous:

sw_valerian-01.jpg

Les connaisseurs vont me dire que ce n'est meme pas vraiment surprenant depuis la découverte dans les entrailles de youtube du générique des "Disparus de Saint-Agil":


La marche de Saint-Agil
di giovanni_arnaudeau

On pourrait dérouler la pelote pendant des paragraphes entiers, mais on s'éloignerait peut-etre du sujet qui m'interpelle, à savoir: "nous, Français, sommes-nous élitistes à un point tel de systématiquement laisser de coté des pépites inestimables que les Anglo-Saxons récupèrent sans scrupules et pour une bouchée de pain ?". Et plus grave, cela pourrait-il expliquer en partie notre sous-croissance depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale par rapport aux USA ? La petite expérience que j'ai pu avoir aux Zétazuni m'a laissé l'impression que là-bas, cela fait très longtemps qu'on a compris qu'un petit étudiant en histoire ayant enseigné la poterie médiévale pouvait devenir Lawrence d'Arabie et accoucher des 7 pilliers de la sagesse. Nous, en France, on croit encore à l'aristocratie de Droit Divin transmise par les spermatozoides et les ovules et à l'adoubement par Mr le Vicomte ... Il y a quelques années, un ami à moi me racontait, plein de fierté, combien il s'auto-censurait et combien étaient méprisables ceux qui se refusaient à le faire! Alain Finkielkraut lui-meme ne répète-t-il pas à longueur d'interventions "qu'un enfant, ça s'interdit" ? (entre parenthèses, heureusement que lui, on ne l'interdit pas, parce que sinon, j'ignore de quoi il vivrait!)

Peut-etre que les réactions de "vent debout" que l'on fait à internet sur notre territoire national viennent aussi de là: en France, l'idée meme qu'on puisse s'exprimer librement sans auto-censure (et par transitivité qu'on fasse ainsi s'évaporer le prestige inhérent à cette pratique) en cherchant à attrapper son petit bout de gloire est probablement intolérable. Pis encore, de telles pratiques favorisent la remontée des informations de la base vers la cime ... Alors que précisément, le prix à payer pour s'approcher des nuages est justement d'accepter des contraintes étranges nous venant de la société de l'Ancien Régime: voir la métaphore de Dorian Gray par Oscar Wilde ou le Lady Chatterley de D.H. Lawrence (pas le meme!).

Moi je n'ai qu'un mot à dire à ces élististes fanas de l'auto-censure et de l'éternel dénigrement des résultats obtenus: vous pensez que Christin et Mézières sont plus riches que Georges Lucas ou James Cameron ? Ou plus heureux ? Au bout du compte, il ne leur reste qu'une antologie de BD et le clin d'oeil ci-dessous; c'est bien maigre au regard de ce qu'ils se sont fait piquer!

VL SL

Publié dans Artistes

Commenter cet article