Le renflouage des banques européennes

Publié le par Laurent

Vous vous souvenez du TARP (Toxic Assets Relief Program) qui mettait des lignes de crédit et des prises de collateral pour soulager les banques US exposées aux CDOs illiquides gangrennées par le subprime ? Eh bien, depuis ce dimanche soir, vous voyez la meme chose en Europe, avec dans le role des CDO subprime, les titres de dette souveraine des pays labellisés Club Mediterrannée. Ne vous y trompez pas, l'explosion à la hausse des spreads de taux grecs traduit surtout le fait que leur marché est devenu complètement illiquide et qu'aucune transaction n'y est plus possible sauf à des tarifs "soldes". Le grand plan tout bidon annoncé avec tambours et trompettes par Lagarde and co. sur toutes les ondes ne vise en rien à sauver les pays en difficulté de l'UE; il ne vise qu'à renflouer les banques privées et (éventuellement) publiques lourdement exposées aux obligations souveraines complètement illiquides et décotées! Ceci vous explique pourquoi on peut observer des +20% sur certaines valeurs bancaires qui étaient en perdition vendredi après-midi du fait de leur exposition à ces titres de dettes illiquides; je pense à AXA, SocGen voire meme BNP (il y en a plein d'autres) ... Bienvenue dans Bailout Nation 2, le retour!

 

Pour ceux qui aiment les explications détaillées, voici une appréciation du Quantitative Easing à l'européenne par les maitres du genre, Bank of America ... Nul doute que ça va bien les faire marrer, rapport au fait que nous avons tellement bien suivi leurs traces; le grand renflouage QE après avoir juré les grands dieux que les "dommages étaient contenus". Bien entendu, tout ce bric à brac ne fonctionnera pas mieux que la version originale de Bernanke et Paulson, et la hausse d'aujourd'hui traduit avant tout un intense short-covering tous azimuts, à commencer par ceux sur l'euro. Toutefois, rien ne dit qu'ils ne puissent pas revenir aussi vite qu'ils sont partis!

 

Maintenant, 2 minutes d'analyse graphique; où en est-on de la structure en vagues ? Eh bien, pour l'instant, pas très loin, malgré le spectaculaire +8% à Paris: la preuve ci-dessous,

 

CAC-upDAX-up

 

Les niveaux à ne pas franchir à la hausse sur le CAC et le DAX sont indiqués: 3750 et 6020 respectivement. La hausse d'aujourd'hui, en tenant compte de la reprise de vendredi soir, ressemble à un sharp zig-zag très prononcé. Il faut absolument attendre de voir comment les choses peuvent se goupiller, d'autant que le traitement du signal continue à donner un objectif autour de 3000/3200 sur le CAC. A plus long terme, j'aime bien travailler avec le graphique ci-dessous, où les différentes lignes de support sont indiquées:

 

CAC-LT

 

A noter que nous sommes toujours sous le support oblique qui remonte à mi-aout 2009 et qui gravite un peu au-dessus de 3750. Donc, en synthèse, prudence et modération ... Personne ne sait comment ce TARP à l'européenne peut fonctionner concrètement; il fait beau dehors donc on n'a pas vraiment besoin de passer son temps à bricoler des dérivés!

Publié dans Bourse

Commenter cet article

Cart CSS 10/05/2010 18:02




 


moi, ce que je vois, c'est que les taux sur la Grece ont fortement baissés aujourd'hui, mais restent à des niveaux trop élevés pour elle.
Donc, bon faire du TARP c'est bien, encore faut -il que ca marche? ...


GGGB10YR:IND Greece 10 Year
 


 





Value6.75


Change-5.701


% Change-45.791


High12.44


Low6.30


Open12.38







Laurent 12/05/2010 12:38



Absolument, il y a des gros doutes là-dessus. Les gens regardent bcp l'EUR/USD, notamment le support aux alentours de 1.23/1.25; s'il craque, c'est très mal barré pour l'émission grecque du 19
mai ainsi que pour l'UE en général.