2 visions opposées de la mode italienne

Publié le par Laurent

On fait une pause dans l'analyse boursière (n'allez pas croire qu'elle va durer longtemps, mais il s'agit plutot de prendre le temps de faire le point et d'avoir quelque chose d'intéressant à dire par la suite) pour regarder les collections PAP d'été 2010 de 2 grands leaders italiens, à savoir Giorgio Armani contre Domenico Dolce & Stefano Gabbana. On commence d'ailleurs avec le talentueux duo Milano-Sicilien, musique!

 

Cette collection fait suite à celle de cet hiver 2009/2010 (la A/H 09/10 hommes était une merveille!), très inspirée par l'imagerie traditionnelle sicilienne; laissons encore la parole au duo de créateurs qui vont l'expliquer bien mieux que moi:

 


On notera que le discours sur la statue des saint-patrons recouverts d'offrandes d'or et de bijoux fait référence à quelque chose qui survit encore aujourd'hui en Italie du Sud (je le sais, j'y vis!). Voyons maintenant l'exact opposé, à savoir Giorgio Armani, qui oppose un etre multi-culturel "mondialisation-compatible" au "protectionnisme à la sauce sicilienne" de D&G. Toutefois, ça vaut vraiment le coup d'oeil! Voyez vous-memes:


Et ici la deuxième partie (le Roi Giorgio aime faire des collections très amples):


On observe des couleurs orangées en début de vidéo qui s'apparente à ce qui a été fait pour Emporio Armani (bonsoir la bande son "Acid" qui nous rappelle la fin des années 80--j'adore!). Je ne prétends pas faire un jugement esthétique sur l'une ou l'autre collection ou sur leurs fondements intellectuels, mais je souligne en passant que si d'aventure Armani se retournait sur un style complètement italien comme D&G, cela voudrait probablement dire quelque chose sur l'orientation de l'opinion de sa clientèle sur le processus de mondialisation multi-culturelle ...

Publié dans Fashion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article