Soirée de carnage ...

Publié le par Laurent

Ce soir, pas de chichis, c'est la bérézina! J'espère avoir réussi à convaincre en temps utile quelques lecteurs de la nécéssité d'adopter une stratégie de couverture efficace, qu'elle soit à base de BX4, de warrants ou de divers véhicules haussiers japonais. La piste japonaise a été récemment proposée par un gérant du calibre d'Edouard Carmignac ... autant dire qu'on ne marche pas dans les traces d'un nain!

Bon, alors on règle tout de suite le problème de Wall Street: c'est rouge écrevisse et vu l'enchainement des records en avril-mai, on a une marge maousse à la baisse ... et les communiqués ridicules de la Maison Blanche n'y changeront rien, voir  http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=4273876 (crédit à http://www.nouveautrader.com/ pour l'avoir dénichée!)

Deuxième étape sur notre route: le marché des changes. Là, on est encore dans l'expectative, car les carry traders n'ont pas encore clairement choisi leur camp ... Il faut bien imaginer qu'avec le blindage de bénéfices accumulés depuis quelques mois, ils ont du stock et peuvent voir venir. Les bons barometres sont bien entendu les crosses EUR-JPY et USD-JPY; remarquons qu'elles n'ont pas encore totalement basculé à la baisse, mais (à mon sens) cela ne durera pas ... Ursins du Forex, unissez-vous!

Troisième pavé dans la mare: le CAC40. Bon, c'est bien fichu, cette fois-ci! La "fuite loin du risque" aussi bidon qu'une bulle internet à deux sous pour justifier une surévaluation des cours de 15% a cessé de faire réver les opérateurs. Remarquons l'écart des cours d'une valeur emblématique comme VK entre debut mars et fin mai ... enfin, on parle de 30%! Par contre, graphiquement, l'indice phare parisien est super-moche, voici pourquoi: il y a une hideuse "épaule-tete-épaule" en formation sur l'oblique baissière
cac40-6juin.gif
La résistance oblique de début mai, devenue support par la suite est completement enfoncée, avec des volumes (à la baisse) croissants depuis lundi. Le MACD indique une tendance en cours de confirmation, et le RSI n'est pas survendu (en fait, je n'accorderais pas trop d'importance aux indicateurs ces jours-ci!). On observe sur la figure que le CAC a passé un long moment dans un squeeze de volatilité (hors périodes de crises) dont il est en train de sortir par le bas ... Les deux gaps de mars sont encore ouverts et je ne serais pas surpris que cette correction nous emmène jusque là. Observons une fois encore la forte corrélation avec la cross EUR-JPY:
EUR-JPY-6juin.gif

Ce n'est pas fini, on attaque maintenant notre indice immobilier favori, l'EPRA Eurozone. Vous vous souvenez tous des discours des bonimenteurs sur l'amour de la pierre et j'en passe ... Observons avec ravissement la déconfiture de "l'amour" ainsi que sa corrélation avec la cross ci-dessus: (sauf que l'indice s'est jamais vraiment remis du coup de semonce début mars)
EPRA-6juin.gif
Sérieux, là si on craque les 2700 demain, on est partis en glissade jusqu'aux 2450! A part le mini-support graphique rikiki vers les 2650 (qui n'a aucune chance de tenir en cas de forte baisse sur le CAC, par exemple, et je rappelle que le Dow a pris un -1.4% ce soir ...), il n'y a rien du tout qui soit susceptible de tempérer la correction en cours! A vos put, prets, puttez!

Pour finir avec un discours constructif, signalons tout de meme l'excellent comportement de certaines valeurs décotées, qui n'intéressaient jamais personne en ces temps bénis ou l'on parlait d'OPA sur Vallourec avec la désinvolture d'un aboyeur de foire. Je veux parler par exemple de OPN (+1.4%), SX (+0.85%) ou KAZI (-0.24%). Des valeurs à accumuler en portefeuille sans l'ombre d'un doute!

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article