Actions ou devises ?

Publié le par Laurent

Depuis mars 2005 que j'ai decide de prendre en main la gestion de mes economies, je me suis essentiellement limité aux marches actions: je m'occupais activement de titres francais, j'avais quelques SICAV en fond de portefeuille (généralement des FCP rendement européennes, eh oui on ne peut pas connaitre tous les titres éligibles au PEA a moins de ne faire que ca!) et aussi quelques derivés (certificats et warrants sur actions) pour me faire peur ...

Je crois que vu les valorisations atteintes aujourd'hui entre le Dow Jones, le CAC40 et le SSE, il ne fait plus très bon etre long sur les actions; d'autre part, il est beaucoup trop tot pour prendre une position franchement baissière (à moins que le Dow ne nous donne un vrai signal ce soir en cloture). Comme le dit si bien notre camarade JDH dans sa missive d'hier (je cite): "les opérations de fusions et acqusitions ont alimenté la hausse du marché depuis la mi-mars. Or les sociétés du CAC arrivent à une valorisation, pour beaucoup d'entre elles, qui correspond à ce qu'elles vaudraient en cas de fusion ou acqusition". Et qu'est-ce qui pourrait bien sous-tendre ces operations financières ? Le differentiel de taux zone Euro/Asie, bien sur!

Et là, nous rebondissons sur les statistiques japonaises publiées aujourd'hui: malgré des sepuku un peu génants, les signaux indiquent que l'économie repart .. et la periode des taux à 0.5% pourrait bien s'achever. Si tel est le cas (et bien d'autres facteurs pourraient bien renforcer le phenomène, comme une réevaluation du Yuan), le débit du robinet a liquidités qui maintient a flot les bourses de la zone Euro ne manquera pas de faiblir. Dans ce scénario, et sur la base de cette valorisation "fusions/acquisitions", nous avons une baisse potentielle de 15% sur le marche parisien ... Qui veut acheter des actions avec un pareil risque a la clef ? Rappelons pour finir que toute la liquidité asiatique, ayant déserté les pays emergents pour cause de "fuite loin du risque", se retrouve maintenant entre Wall Street et Francfort.

Je termine en me faisant un peu de pub' apres avoir recommande discrètement le titre Gemalto qui signe une très belle performance aujourd'hui. Je ne vendrai pas sous €22!

Dernière minute: Pékin relève le droit de timbre sur les actions 

"Les autorités chinoises ont relevé de 0,1 à 0,3% le droit de timbre sur les transactions des actions, une mesure entrant en vigueur mercredi et destinée à freiner les ardeurs de marchés boursiers en plein boom. " SHANGHAI, 30 mai (Reuters) - Liu Jianxin

Publié dans Bourse

Commenter cet article