Euphorie a Paris

Publié le par Laurent

Voici un commentaire pertinent, disponible sur http://www.cerclefinance.com/default.asp?pub=endirect&art=170369

"Cette fin de mois de mai -boursièrement s'entend- se traduit par un véritable feu d'artifices: le CAC40 explose littéralement à la hausse (+1,4% à 6.110Pts) dans une ambiance d'euphorie générale (L'euro-Stoxx-50 bondit de +1,2%, Francfort de +1,5%)... mais il est bien difficile de savoir à quoi l'attribuer. Aucune statistique n'a été publiée en Europe, aucune OPA n'a été annoncée, aucun trimestriel 'hors norme' ne provoque la flambée d'une vedette de la cote parisienne, Wall Street effectue une entame de séance prudente (+0,4% après -0,1% la veille), le Dollar reste stable autour de $1,35/€... la bourrasque d'optimisme qui déferle sur le Vieux Continent reste assez singulière, même si elle réjouit tout le monde. Pour parfaire le tableau idyllique décrit en préambule, aucune valeur du CAC40 ne s'inscrit en repli à une demi-heure de la clôture !"

J'ajouterai une chose: Wall Street se calme et Pekin augmente ses taux en partie pour cause de surchauffe (en particulier a Shanghai), voir http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_taux.phtml?&news=4211146

Continuons avec le commentaire de Cercle Finance: "Si la question du 'pourquoi' n'est pas tranchée, en revanche, le 'comment' est facile à décrire: EADS s'envole de +3,3% (le dossier est maintenant entre les mains des 'politiques' et 'l'Etat fera son devoir' en cas d'augmentation de capital)." Là, ca devient nettement plus precis: on a affaire a une tendance franco-francaise afin de preparer une augmentation de capital d'EADS dans de bonnes conditions! Un autre element favorable se trouve surement dans la declaration de Ben Bernanke hier soir, a savoir de ne pas observer de contagion de la crise qui a touché aux Etats-Unis le secteur des prêts immobiliers à risques ("subprime loans"): http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-911904@51-863164,0.htmlbernanke.jpg
Les haussiers s'aventurent sur de la glace ultra-fine ... On observera que l'indice EPRA reste sceptique a 2850 pts et que l'EUR/JPY a fait un joli plongeon en fin de matinee avant de revenir au neutre. Mais tout de meme, chapeau a ceux qui sont restes en call toute la semaine!

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article